Spectacle son & lumière présenté au pied de l'oeil de la Sorcière à Thann en août 2003


De féroces brigands assiègent le château. Leur chef, le chevalier Géroldseck exige la main de Théodolinde, fille du châtelain Wadner "par le fer et le sang".

Le Destin Brisé de Théodolinde se déroule donc hors des sentiers battus et l'histoire traditionnelle des chevaliers autrefois visitée par les Bâtisseurs, pour céder le pas à une légende épique et fantastique. Les dialogues se transforment en poèmes et alternent avec les chants déclamés par les personnages sur une musique pop rock envoûtante.

Après le "Banquet du Comte Thiébaut" en 1997, et la "Dame Blanche de l'Engelbourg" en 2001, ils sont visiteurs du château des Comtes de Ferrette plongés dans le milieu féodal du 13e siècle : nobles dames, beaux sires, troubadours, banquets, danses, se mélent avec grâce aux ruines de l'Engelbourg.

Mise en scène : Olivier Clarté et Philippe Pflieger
Scénario : Michel Tschann et Olivier Clarté
Régie lumière et son : Daniel Dietsch, Olivier Clarté, Yves Trengle
Costumes : Chantal Barrand et son équipe
Effets spéciaux : Serge Battinger, les Artisans du spectacle
Danses : Pascale Fix, Christine Muller
Bande Sonore : Alain Landspurg